National 3: Beaucaire reste à l’affût

Publié le 28/11/2022

Bagnols-Pont et Aigues-Mortes galèrent, Beaucaire joue les premiers rôles, en étant la seule équipe à pouvoir rivaliser avec le leader. Tels sont, pour les trois clubs gardois engagés dans le championnat de National 3, le bilan que l’on peut tirer au premier tiers de la compétition.

Les Beaucairois ont le vent dans le dos. Le week-end dernier, ils ont été sans pitié pour Aigues-Mortes qu’ils sont allés battre sur leur terrain (1-4), signant du même coup leur quatrième victoire consécutive, la sixième en neuf journées. Le rythme qui est actuellement celui de l’équipe de Sofyan Carletta pourrait être celui d’un prétendant à la montée en N2. « Mais il y a Béziers », dit Xavier Mouret, le président.

Et pour cause : les Héraultais sont encore plus en forme que les Gardois. Ils sont invaincus, ont gagné huit de leurs neufs matches et n’ont concédé qu’un seul but. « Et encore, c’était sur penalty », précise le président beaucairois qui ajoute : « Béziers, c’est vraiment solide. Son parcours quasi parfait, c’est pour nous la seule fausse note de ce début de saison. »

Au classement, les Héraultais comptent cinq points d’avance sur les Gardois. Le troisième, Toulouse, contre qui le Stade a subi sa seule défaite, est à quatre longueurs du deuxième, neuf du premier. Autant dire que le match du 10 décembre qui opposera Béziers à Beaucaire à Sauclières pourrait être un tournant si les deux équipes négocient bien la prochaine journée.

La montée en N2, niveau que le club n’a plus connu depuis le début des années 2000, bien évidemment que Beaucaire y pense. « La saison dernière, rappelle Xavier Mouret, on a fini cinquième. Lorsque l’on a débuté le championnat, on avait pour objectif de jouer cette fois dans le trio de tête. Avec ces résultats lors des neuf premières journées, on a quand même une petite idée derrière la tête. Après tout, Béziers a aussi le droit de connaître un moment dans la saison un petit passage à vide. »

En début de saison, le Stade avait pourtant considérablement renouvelé son effectif. « A Aigues-Mortes, dit ainsi celui qui préside le Stade depuis maintenant huit ans, quatre joueurs du onze de départ étaient au club la saison dernière. » C’est dire si la mayonnaise a rapidement pris, symbolisée notamment en attaque par les cinq buts de Amine Groune. L’attaquant venu de Moselle a marqué un peu plus d’un quart des dix-neuf buts de son équipe qui est la plus prolifique du groupe.

Mais c’est l’essentiel du groupe que Xavier Mouret veut mettre en avant. « On a a fait venir des joueurs que l’on connaissait, d’autres dont on nous avait dit beaucoup de bien. On ne s’est pas trompé. On a vraiment un groupe animé d’un très bon état d’esprit. »

Et si l’occasion de faire un gros coup se présente, il ne fait aucun doute que Beaucaire ne la laissera pas passer.

Par Teddy Gras

Articles les plus lus dans cette catégorie